Bienvenue sur le site d’Entre Terre et Ciel de Penthièvre

Lamballe  —  Saint-Brieuc  —  Pleneuf Val André  —  Trégomar

« Dès le moindre mouvement, le corps entier doit être léger et agile, et toutes ses parties reliées, il convient de stimuler le souffle, de concentrer la puissance spirituelle, de faire en sorte que les mouvements ne présentent aucune rupture, qu’ils n’aient ni creux ni bosse et qu’ils soient sans discontinuité. » ( Zhang Sanfeng )

photo

Le Tai Chi Chuan est l’un des trésors de la culture chinoise. Né de la philosophie chinoise, de la médecine traditionnelle chinoise, des arts martiaux chinois, art du Daoyin (ancêtre du qi gong), c’est une activité physique unique qui agit sur les aspects physiques et mentaux du corps humain. Peu importe qu’il soit considéré comme un art de combat ou comme un exercice d’entretien de la santé : le Tai Chi Chuan possède des caractéristiques et des avantages distinctifs, différentes de ceux des sports habituels. Dans la pratique, le Tai Chi Chuan oblige à mettre l’accent sur l’intention de l’esprit pour guider le mouvement physique, faire descendre le qi au dantien, calmer l’esprit, détendre le corps, et avoir une respiration profonde et naturelle. Cela nécessite une juste coordination des yeux avec le mouvement des mains, du corps et des pieds.

IMG_20160606_201443553

L’énergie prend racine dans les pieds, se développe dans les jambes, est commandée par la taille et se manifeste dans les doigts. Des pieds, aux jambes, à la taille, il faut une unité parfaite. Le haut ne va pas sans le bas, ni la gauche sans la droite, ni l’avant sans l’arrière : toutes les parties du corps doivent être reliées articulation par articulation sans la moindre discontinuité. Il convient de distinguer clairement le vide du plein dans chaque jambe et c’est la lenteur qui permettra de déterminer cette alternance.

La pratique régulière du Tai Chi Chuan a des résultats positifs sur le système nerveux central et améliore les muscles, le squelette, les systèmes circulatoire, respiratoire, digestif et immunitaire. C’est pourquoi le Tai Chi Chuan est un exercice d’entretien de la santé autant qu’un art martial.

La formation au Tai Chi Chuan commence par l’apprentissage des mouvements physiques et progresse vers la circulation du qi et la créativité dirigée par l’esprit. Grâce à la coordination de l’esprit et du mouvement physique, grâce à l’accomplissement de pratiques physiques et spirituelles, grâce enfin à l’unification du corps et de l’esprit le pratiquant tend vers l’harmonie de la nature humaine.

L’ensemble des techniques comporte :

– Des exercices préparatoires de Tai Chi Gong,

– Les formes à mains nues (à difficulté croissante)

– La pratique à deux (tuishou, dalu…)

– Les formes aux armes (sabre, épée, bâton)

– Une forme rapide.